Le Forum de la Naruto Constant Team


 
AccueilTwitter Ninja TookenFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blabla 10, revolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 15 ... 30  Suivant
AuteurMessage
cHiKaRu
Kisaki hitsuke
Kisaki hitsuke


Nombre de messages : 2013
Localisation : *tain changez pas ma loc =.=
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Blabla 10, revolution   Dim 30 Sep 2007 - 22:33

après avoir terminé sur un débat courrier du coeur.. sujet que certains espèrent ne plus avoir dans cette section :lookdown: ou sinon yaura des morts XD
et la question de s'il ya un lien direct entre la chimie organique et la médecine...

nous allons donc commencer ce mois d'octobre avec le blabla 10
qui j'espère durera aussi longtemps que le 9 (4mois)

pour les nostalgiques :

Le premier Blabla

Le deuxième Blabla

Le troisième Blabla

Le quatrième Blabla

Le cinquième Blabla

Le sixième Blabla

Le septième Blabla

Le huitième Blabla

Le neuvième Blabla

tous à vos clavier!.. euh doucement hein!! :beatplaster:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quizilla.com/users/cHiKaRu/
Shivangel
Sannin


Nombre de messages : 2739
Age : 26
Localisation : Dans le cul à Tatiana :3
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Dim 30 Sep 2007 - 22:37

Yaaa premier a poster dans le nouveau blabla alors quel sujet pour ce soir, avos clavier sieurs dames c'est parti pour le dixième du nom Smile

Franchement la médecine ca roxxx c'est vachement bien je trouve même si j'en fais pas...
Gaara t'es un homme littéraire ?? Ca existe encore ??!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iorek
Kage
Kage


Nombre de messages : 5825
Age : 30
Localisation : Rukongaï
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Dim 30 Sep 2007 - 22:54

Eh oh, évidemment que les "hommes littéraires" ça existe encore :anger: quoique cette expression veut pas dire grand chose :eyesdroped: c'est aimer lire, aimer écrire ou les 2 ? Genre la lecture devrait tomber en désuétude face à l'influence grandissante du monde numérique ? Que nenni cher ami, elle est plus vivante que jamais et profite au contraire de ce nouveau support pour s'exprimer davantage :secretsmile: Après peut-être que le support pour lire va changer, mais on lira toujours autant :secretsmile:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
demi-lune
Membre de l'ANBU


Nombre de messages : 1208
Age : 35
Localisation : Melniboné
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Dim 30 Sep 2007 - 23:57

Malheureusement mon cher Iorek, je ne te rejoins pas sur ta vision positive de l'avenir de la lecture. :unhappy: Effectivement, le monde numérique est potentiellement un formidable support pour celui qui veut élargir ses connaissances et qui a soif de culture mais quelqu'un qui n'a pas à la base cette envie de lecture c'est pas grâce à internet et ces différents supports videos (qui sont d'ailleurs en pleine croissance) que l'envie va lui prendre! :cry1: Et moi aussi je pensais qu'on lisait de manière générale beaucoup mais le nombre de personnes qui ne lisent pas une ligne ou plutôt un paragraphe (quel que soit le support) de la journée est énorme! :anger: D'ailleurs j'ai lu un entretien dans le dernier Marianne entre un philosophe(Finkielkraut mais on s'en fout) et un politique(Bayrou mais on s'en fout) sur l'avenir de l'école mais plus spécialement l'avenir de la lecture et l'envie de lire assez intéressant bien que je ne porte pas au départ ce philosophe dans mon coeur :badegg:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaara 94
Senseï


Nombre de messages : 493
Age : 26
Localisation : Derière mon PC
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 0:23

Bien pour moi je me defini pas comme un "homme litteraire Smile" mais comme un gars qui aime simplement ecrire, lire, ce cultiver sur des faits historiques de mon pays, de me cultiver sur les cultures d'autres pays; j'adore ça et il est vrai que je m'interesse plus à ça qu'aux mathematiques et autres sciences...Sisi sa existe Very Happy, lire, ecrire, chanter, dessiner, m'eclater et jouer de la gratte ^^... Oui je sais ça fait un peu sérieu tout de suite mais detrompez-vous j'adore faire la féte et me decrocher de mes bouquins pour allez m'eclater et me picher la gueule avec mes amis ou passer une nuit romantique avec ma copinne :beauty: Malheureusement je me sent de plus en plus seul dans ma section litteraire au lycée pourtant ce n'est vraiment pas une si mauvaise section que ça, elle est même trés bien... En tout cas je m'y sent bien dedans et c'est le principale ^^

Alors c'est vrai que quand certains "scientifiques" me parle d'un ton superieur genre je suis la bouse et eux les grands étalons sa m'ennerve un tout petit peu, même si je ne fait aucune généralité et que je respecte beaucoup le travail rude et patient des gens qui aiment vraiments les sciences ^^

Gaara, je me suis permit d'elargir un tout petit peu le sujet ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iorek
Kage
Kage


Nombre de messages : 5825
Age : 30
Localisation : Rukongaï
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 1:23

demi-lune a écrit:
Malheureusement mon cher Iorek, je ne te rejoins pas sur ta vision positive de l'avenir de la lecture. :unhappy: Effectivement, le monde numérique est potentiellement un formidable support pour celui qui veut élargir ses connaissances et qui a soif de culture mais quelqu'un qui n'a pas à la base cette envie de lecture c'est pas grâce à internet et ces différents supports videos (qui sont d'ailleurs en pleine croissance) que l'envie va lui prendre! :cry1: Et moi aussi je pensais qu'on lisait de manière générale beaucoup mais le nombre de personnes qui ne lisent pas une ligne ou plutôt un paragraphe (quel que soit le support) de la journée est énorme! :anger: D'ailleurs j'ai lu un entretien dans le dernier Marianne entre un philosophe(Finkielkraut mais on s'en fout) et un politique(Bayrou mais on s'en fout) sur l'avenir de l'école mais plus spécialement l'avenir de la lecture et l'envie de lire assez intéressant bien que je ne porte pas au départ ce philosophe dans mon coeur :badegg:

Beaucoup de gens prétendent ne pas lire une ligne, mais ils sont de plus en plus nombreux à déclarer passer un temps conséquent sur internet. Pourtant fréquenter un forum, un site d'information, de jeu vidéo ou de n'importe quoi d'autre c'est de la lecture pure et simple (pourtant on s'en rend pas toujours compte, on a l'impression que lorsque on sort du support "papier" comme le livre ou les magasines ce n'est plus de la lecture, alors qu'il n'y a que le support qui change, je pense que cet espèce de "dénis de la lecture" finira par disparaitre, au fur et à mesure que l'univers de la lecture évoluera et sera de plus en plus indissociable du numérique), on passe même à l'étape de l'écriture dans le cadre d'un forum ou lorsqu'on dépose un commentaire quelque part :secretsmile:

Donc perso je ne me fais pas trop de souci, l'univers de la lecture et la manière de lire va sûrement beaucoup changer dans le siècle à venir, mais on lira toujours autant. Tant qu'il y aura de nouveaux écrivains doués pour porter cette évolution bien sûr, et là encore je me fais pas de cheveux blancs à ce sujet :secretsmile:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx Uchiha
Sannin


Nombre de messages : 1811
Age : 24
Localisation : Derrière une plaque de chocolat ^3^
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 21:05

Citation :
Donc perso je ne me fais pas trop de souci, l'univers de la lecture et la manière de lire va sûrement beaucoup changer dans le siècle à venir, mais on lira toujours autant. Tant qu'il y aura de nouveaux écrivains doués pour porter cette évolution bien sûr, et là encore je me fais pas de cheveux blancs à ce sujet

Il est certain qu'il n'y a aucun soucis à se faire pour la lecture (nous sommes après tout dans une ère de communication dont l'écriture est l'unique vecteur matériel) ; ce qui m'inquiète plus en voyant le contenu de certains blogs, c'est ce qu'on lira. Et si dans un proche futur, nous ne serions pas suceptible de traverser un véritable désert anticulturel.
Je me fais un peu l'avocat du diable (la situation n'est après tout pas si critique que ça pour une ère d'éducation de masse) mais après tout il suffit d'un rien pour qu'on perde toute une culture pour ne la retrouver qu'1 millenaire plus tard... (genre l'humanisme ; j'exagère mais c'est pour vous faire réagir).

Citation :
Alors c'est vrai que quand certains "scientifiques" me parle d'un ton superieur genre je suis la bouse et eux les grands étalons sa m'ennerve un tout petit peu,

C'est vrai que c'est un peu ce que l'on m'a fait fait comprendre quand le moment du choix est venu :embarrassed: ... Le problème venant du fait qu'il y a moins de débouchés dans la section litterraire paraît-il. J'ai choisi la section scientifique pour l'étendu des débouchés (et aussi parce que je suis une bouse en espagnol mais passons) et maintenant depuis les 2 semaines que j'y suis passée je remarque une chose : c'est que beaucoup dans ma classe sont plus à l'aise en langues qu'en sciences... Je passerai sur les raisons de ce choix mais je pense que ce comportement que tu décris, et que l'on rencontre souvent il est vrai, provient de cette frustration qu'ont certains élèves "naturellement" si j'ose dire "litterraires" d'étudier les sciences.

Mais on remarque aussi ce mépris chez les L parfois ^^;;; De toute façon c'est une vieille querelle quinquagénaire, celle qui existe entre les litterraires et les scientifiques ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://styx666.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 22:20

Ce n'est pas les scientifiques qu'il faut blamer...

Pour ma part, quand j'ai vu le nombre de gars qui suivaient la filière littéraire par défaut parce qu'ils étaient refusés partout ailleurs (je parle des voies S et ES : les bacs Pro/Techno restent ouverts à tous mais bizarrement la plupart ne sont pas intéressés xD), j'ai effectivement caressé l'idée que la susdite filière était un peu trop considérée par les lycéens en échec scolaire comme la voie (générale) de la dernière chance... Résultat : on a l'impression que c'est une voie accessible à tous, même aux pires d'entre nous.


En tout cas dans mon bahut c'était exactement ça, même si certain(e)s littéraires relevaient le niveau (tout le monde n'y va pas non plus par contrainte).

Bref, tout ça pour dire que les reproches, ce serait plutôt aux mecs qui vont en L parce que de toute façon ils ne pourront jamais espérer mieux qu'il faudrait les faire... Ils dévalorisent complètement le parcours.

C'est d'ailleurs la même chose concernant la rivalité et la différence de prestige qu'il y a entre FAC et prépa... (heureusement qu'on a Dauphine ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Unforgiven
Sannin


Nombre de messages : 2086
Age : 32
Localisation : Paname
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 22:35

moi je vais vous dire un truc le bac c de la merde, on se met la pression pour rien et dès qu'on là et que l'on continue les études on se rend bien comptes de la supercheries. Quand aux soi-disant scientifique (spé maths) qui se la pête par se qu'il ont une heure et demie de math en plus cela me fait bien rire.

Quand on a le bac on a rien, juste le droit que continuer les études. Surtout ne pas se prendre la tête avec çà!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shivangel
Sannin


Nombre de messages : 2739
Age : 26
Localisation : Dans le cul à Tatiana :3
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 22:49

Le bac il existe encore seulement pour notre "égalité des chances" et notre système méritochratique, donc évidemment que pour la plupart d'entre nous le niveau est faible.

Après le problème en France c'est le système beacoup trop élitiste, on concentre le travail sur les plus doués donc forcément les autres...
Bon après même cirque avec la filière scientifique, ou se trouve soit disant les "meilleurs" et si il y a plus de débouchés c'est parceque des crétins préfereront prendre des scientifiques plutôt que des personnes venant d'une autre filière même si elles sont plus compétentes...... Personnelement j'ai jamais compris pourquoi on préferait prendre dans les études de commerce les gens scientifiques alors qu'elles n'avaient jamais fait d'économie de leur vie.....pour moi c'est une ineptie totale.
Donc forcément en littéraire on retrouve qui généralement ? Les gens qui ne sont psa bon en math pour la plupart, aujourd'hui le choix pour la plupart il est déterminé, c'est pas un choix : c'est je suis bon en maths je vais en S sinon ben..... je vais au mieux ou je peux.....

D'ailleurs c'est désolant je connais quelqu'un comme ca il est en ES alors que ce qu'il aime c'est la littérature et il aime aussi et les maths et il est bon en maths, mais on l'a laissé aller qu'en ES et du coup ben il se fait chier vu qu'il déteste l'économie.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx Uchiha
Sannin


Nombre de messages : 1811
Age : 24
Localisation : Derrière une plaque de chocolat ^3^
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 23:30

Citation :
Pour ma part, quand j'ai vu le nombre de gars qui suivaient la filière littéraire par défaut parce qu'ils étaient refusés partout ailleurs (je parle des voies S et ES

O_O Sans blagues ? Nous n'importe qui peut entrer en S ou en ES, il suffit qu'on ait au minimum un 9 de moyenne bâtard dans les matières scientifiques. Sauf qu'à la fin de l'année il y a toujours à peu près une moitié de classe à qui on propose le redoublement :sweat:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://styx666.deviantart.com/
gaara 94
Senseï


Nombre de messages : 493
Age : 26
Localisation : Derière mon PC
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 23:41

effectivement tout ces facteurs ce revelent être malheureusement vrai... L'education en france c'est comme ça tu ne choisis pas vraiment... Quelle dommage ! Car pour ma part je pense que généralement on est pas bon ou en sciences, ou en eco, ou en litteratures... Par exemple moi qui suis bon en français, histoire, art p, physique, svt... Ah si on pouvais tout simplement choisir ce serai gégnial mais nan on nous bloques sur des matières definies et des coefs définies ...no comment...

Gaara, dérisoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shivangel
Sannin


Nombre de messages : 2739
Age : 26
Localisation : Dans le cul à Tatiana :3
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 23:43

Styx Uchiha a écrit:
Citation :
Pour ma part, quand j'ai vu le nombre de gars qui suivaient la filière littéraire par défaut parce qu'ils étaient refusés partout ailleurs (je parle des voies S et ES

O_O Sans blagues ? Nous n'importe qui peut entrer en S ou en ES, il suffit qu'on ait au minimum un 9 de moyenne bâtard dans les matières scientifiques. Sauf qu'à la fin de l'année il y a toujours à peu près une moitié de classe à qui on propose le redoublement :sweat:

Bah ca va c'est bien chez toi, ma classe de seconde....on l'appelait la classe "rebut", on était les pires, on était pas si mauvais que ca mais bon.... à la fin de l'année sur la classe de 34 ceux qui sont passées en première dans le même bahut (toutes sections confondues) il a du en avoir......18 je crois et quelque chose commeune dizaine en S..... ca fait réflechir :lookdown:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 23:52

Shivangel a écrit:
Personnelement j'ai jamais compris pourquoi on préferait prendre dans les études de commerce les gens scientifiques alors qu'elles n'avaient jamais fait d'économie de leur vie.....pour moi c'est une ineptie totale.

Tout simplement parce que le niveau en maths des S est bien plus élevé que celui des ES, quoi qu'on dise (même y'a toujours des exceptions...). En tout cas, en fac d'éco-gestion (ça doit être la même chose en école de commerce puisque les matières et les programmes sont grosso-modo les mêmes), les S ont beaucoup moins de difficultés que les ES.

Quant aux bases en économie, t'as vite fait de les acquérir...


Dernière édition par le Lun 1 Oct 2007 - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evil Ryu
Sannin


Nombre de messages : 2399
Age : 26
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Lun 1 Oct 2007 - 23:56

Dans ces situation la il suffit de demander le redoublement.
Redoubler ? me direz vous et "oui redoubler" je vous repondrais.

Perdre un an de sa vie pour faire ce que l'on veut dans l'avennir n'est pas une perte de temps en soi mais une preuve de sa motivation.
Ne pas avoir le niveau requis est certe une gene pour la poursuite des étude mais ne doit etre en aucun cas une defaite.
Il faut ce dire que si l'on a pas encore le niveau mais que l'on peut l'avoir en refaisant une année ou l'on survolerait la plupart des autres éleves par ces connaissances, déja acquise qui ne mérite qu'une restauration, alors la nous avons toutes les chance de réussir.
Voir le bénéfique, ou se situe a premiere vu, le déficite est une premiere victoire sur l'objectif esconté. :haha:
Ne pas abandonner a la premiere difficulté est l'une des force de ce monde.

...Choses que j'ai apris ces derniere années.


Pour ma part, je n'ai rien a voir avec vous sur le niveau des études.
Vous etes ou avez été pour la plupart en general tandis que moi je me retrouve en BEP des métiers de l'electronique.
Je n'ai depuis la 6eme pas vraiment bossé je me suis satisfait de 12 a 13 sur 20 de moyenne sans rien branler avec des moyennes d'anglais affligeante.
Je dispose d'apres certains de faciliter sauf en Anglais ou j'en branle pas une depuis la 6eme a part déssiner (ce qui ma significativement fait progresser dans ce domaine)...

J'avais le niveau pour passer en seconde general.
J'avais en 3eme 12/20 de moyenne avec un 6 en anglais :s se qui ma été fatal.
Ma mere aurait pu forcer le passage d'apres mes prof mais a preféré me laisser aller en Profesionel dans une sesion qui m'atirait par ses déboucher (et également par le faite que l'on peut rejoindre un bac technologique STI) qui d'ailleur me convient au niveau de ma glandouille.
Mais la encore j'étonne mes potes par mes notes qui ne refletent en aucun cas mon taux d'écoute en court. :lookdown:

La seul chose a retennir est aller ou vous voulez sans oublier et s'éloigner de ce qu'il vous plait. :wink1:

Désoler pour ce pavé racontant ma vie.

Tout sa me mene a dire également n'oublier pas les nombreuse débouché professionel bien qu'elles soient de niveau moindre que les BAC généraux et technologique le professionel apporte une veritable expérience du travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shivangel
Sannin


Nombre de messages : 2739
Age : 26
Localisation : Dans le cul à Tatiana :3
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Mar 2 Oct 2007 - 10:27

HoffSoN a écrit:
Shivangel a écrit:
Personnelement j'ai jamais compris pourquoi on préferait prendre dans les études de commerce les gens scientifiques alors qu'elles n'avaient jamais fait d'économie de leur vie.....pour moi c'est une ineptie totale.

Tout simplement parce que le niveau en maths des S est bien plus élevé que celui des ES, quoi qu'on dise (même y'a toujours des exceptions...). En tout cas, en fac d'éco-gestion (ça doit être la même chose en école de commerce puisque les matières et les programmes sont grosso-modo les mêmes), les S ont beaucoup moins de difficultés que les ES.

Quant aux bases en économie, t'as vite fait de les acquérir...

u_u il n'y a pas que les maths, et c'est bien malheureux que l'on se base uniquement sur ca dans la majeure partie des cas, surtout quand on ne fait pas que des maths. Je ne dénigre pas le fait que les S soient bien meilleurs en maths que les ES, je suis tout à fait d'accord avec toi, mais qu'est ce que tu fais du reste ? Ca n'a pas d'importance ?......

Puis après en économie évidemment si on ne se contente que des bases, c'est sur on a vite fait de les apprendre, mais quasiment comme tout.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Mar 2 Oct 2007 - 12:18

Les maths, c'est la base même de l'économie et de l'informatique... Si t'es mauvais dans la matière, tu te retrouves vite bloqué dans plein d'autres matières. Ce n'est pas pour rien que les S ont généralement moins de difficultés que les ES dans les filières du commerce, de la comptabilité, etc.

Prenons un exemple : pour être accepté à Dauphine, il m'a fallu simplement 13 en S et à côté, une élève de ES a failli ne pas être prise parce qu'elle n'avait "que" 14,5. La sélection ne se résume évidemment pas juste aux notes mais ça donne quand même une bonne idée de la différence du niveau exigé entre les 2 filières : il faut être "bon" en ES alors qu'une moyenne "correcte" en S suffit.
Et malgré la susdite différence de sélection, les ES ont quand même plus d'efforts à fournir et galèrent plus que les scientifiques. C'est d'ailleurs eux qui ratent le plus souvent leur 1ère année. Après, c'est sûr qu'il y a des ES qui s'en sortent mieux que les S mais ça reste une nette minorité.

C'est sûrement plus ou moins la même chose en prépa HEC et en école de commerce post-bac puisque les matières restent les mêmes.

De toute façon, les grandes écoles prennent toujours les étudiants qui ont, à leurs yeux, le plus de chances de réussir. C'est dans leur intérêt de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Shivangel
Sannin


Nombre de messages : 2739
Age : 26
Localisation : Dans le cul à Tatiana :3
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Mar 2 Oct 2007 - 23:42

HoffSoN a écrit:
Les maths, c'est la base même de l'économie et de l'informatique... Si t'es mauvais dans la matière, tu te retrouves vite bloqué dans plein d'autres matières. Ce n'est pas pour rien que les S ont généralement moins de difficultés que les ES dans les filières du commerce, de la comptabilité, etc.

Prenons un exemple : pour être accepté à Dauphine, il m'a fallu simplement 13 en S et à côté, une élève de ES a failli ne pas être prise parce qu'elle n'avait "que" 14,5. La sélection ne se résume évidemment pas juste aux notes mais ça donne quand même une bonne idée de la différence du niveau exigé entre les 2 filières : il faut être "bon" en ES alors qu'une moyenne "correcte" en S suffit.
Et malgré la susdite différence de sélection, les ES ont quand même plus d'efforts à fournir et galèrent plus que les scientifiques. C'est d'ailleurs eux qui ratent le plus souvent leur 1ère année. Après, c'est sûr qu'il y a des ES qui s'en sortent mieux que les S mais ça reste une nette minorité.

C'est sûrement plus ou moins la même chose en prépa HEC et en école de commerce post-bac puisque les matières restent les mêmes.

De toute façon, les grandes écoles prennent toujours les étudiants qui ont, à leurs yeux, le plus de chances de réussir. C'est dans leur intérêt de toute façon.


Bon ben encore une fois je suis désolé, mais je suis pas d'accord.....
Les mathématiques c'est pas la base de l'économie, j'en ai fait pendant 4 ans de l'économie et je t'assure que les maths c'est vraiment qu'une partie et si l'économie se sert des maths, cette discipline n'en est pas la base.
Après il est évident que si on est une brèle en maths ca va être dur de faire des études de ce type, je suis d'accord.

Après ton exemple illustre justement le fait que l'on privilégie les S après je sais pas combien ton amie avait de moyenne en maths ou dans les différentes disciplines, ca joue aussi.

Tu me parles de ton expérience alors je vais aussi mettre la mienne au service d'une explication :
Les personnes dits "glandeurs" se retrouvent plus fréquemment en ES qu'en S ou le type est plutôt bucheur, ca explique pourquoi certains ratent leurs études par manque de travail.

Rectificatif : les écoles ne prennent pas ceux qui ont le plus de chances de réussir mais les meilleurs , je sais que c'est quasiment pareil mais il y a une légère différence, bien sûr toujours dans leur intéret....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iorek
Kage
Kage


Nombre de messages : 5825
Age : 30
Localisation : Rukongaï
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Mar 2 Oct 2007 - 23:51

Les "glandeurs " c'est quand même pas vraiment en ES qu'ils vont, c'est une filière plutôt difficile, ils vont plus en section STT ou des filières du genre, réputées plus "tranquilles" (ce qui veut pas dire que c'est un ramassis de bon à rien attention XD c'est juste que ce type de filière a cette réputation Smile)

Sinon en ce qui concerne les maths et les études d'éco, ça dépend de la spécialité ES choisie. Les types qui prennent ES spécialité math auront pas de problème dans ce domaine par la suite, ceux qui prennent ES option "économie" (plutôt science politique en fait) auront plus de mal (enfin j'ai pas fait d'étude d'éco après le bac mais j'ai eu des retours d'anciens du lycée).

Quand aux S, ça leur posera pas de problème pour les maths en étude d'éco, et c'est vrai que c'est une part beaucoup plus importante que l'eco du lycée, ils n'empêchent qu'ils sont assez largués au début en terme de théories économiques et questions sociales où là les ES sont bien plus calés (en théorie).

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aada
Chuunin


Nombre de messages : 339
Age : 30
Localisation : La taverne du coin
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Mer 3 Oct 2007 - 2:01

Coucou les mecs !

N'oubliez pas que dans ES il y a S quand même...

Je rentre en maîtrise de sociologie, et même si je respecte beaucoup les maths ont fait des choses très différentes...

Les grands économistes étaient souvent un peu sociologues, même si on ne retient de leurs ouvrages que les modèles les plus """"solides"""

je persiste à croire en tout les cas que l'intérêt ne saurait mener le monde, et l'ophélimité dépasse l'utilité !

Bien a vous
Aada
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kura
Sannin


Nombre de messages : 1968
Age : 25
Localisation : sous la pluie
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Mer 3 Oct 2007 - 15:52

moi j'vais donner l'exemple de mon licée , 2 classe de 35 en S 2 classe de stg 35 aussi , 2 classe de ES 35 et 25 et enfin une classe de L 13 et que des filles ...

la ou je suis le truc c'est : élèves justes en STG ou redouble , bon élève ES ou S trés bon élève S ensuite certaines filles qui sont plutot forte en anglais français partent en L mais c'est la minorité ....

du coup on se retrouve avec : une classe de L , 13 élèves , si sa se trouve bientot on en aura plus -_-"
les STG c'était tout les élèves qui aprés la seconde était plutot juste , en général 9 ; 10 ; 11 , c'est des classes "agitées" vu que la plupart de ceux qui foutaient le bordel sont arrivé la ...
les ES avec 15 gars pour 50 filles ... les S c'est le contraire 50 gars pour 20 filles ...enfin bref un beau bordel , ça devient n'importe quoi , déja que on a pas de stl ou stt si la L disparait sa fera S pour les mecs ES pour les filles et STG pour les moins bons ......

sa peut parraitre exagéré mais en fait j'ai l'impression que le bac L va disparraitre faute d'élèves ou alor faut réformer ... la plupart des élèves veulent une S ceux qui sont pas trop fort en phy/svt/chimie partent en ES enfin bref , j'ai un pote qui avait 12 de moyenne en 2nd il et partit en stg alors qu'il avait le niveau ES , du coup il se fait chier ...

c'était ma vision des choses en cotes d'armor , j'espére pas sa pareil chez vous ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx Uchiha
Sannin


Nombre de messages : 1811
Age : 24
Localisation : Derrière une plaque de chocolat ^3^
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Mer 3 Oct 2007 - 20:39

A t'entendre on dirait que c'est le lycée qui décide pour vous... Oo J'espère que je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://styx666.deviantart.com/
ploumpy
Senseï


Nombre de messages : 438
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Mer 3 Oct 2007 - 21:00

Styx Uchiha a écrit:
A t'entendre on dirait que c'est le lycée qui décide pour vous... Oo J'espère que je me trompe ?

Un lycée qui décide de ce qu'on doit faire ? o_O
Non, faut pas déconner, y peuvent pas décider pour nous (j'ai connu ça et je peux vous dire que ça me met hors de moi).
Ils doivent bien laisser le choix aux élèves, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kura
Sannin


Nombre de messages : 1968
Age : 25
Localisation : sous la pluie
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Mer 3 Oct 2007 - 21:33

disont que les élèves ont le choix mais y'a vraiment peu de choix dans mon licée : S , ES , L et STG ! donc le tour et vite fait ; si ta pas le niveau en math par exemple ben si tu te débrouille tu peut tenter une L ou alors une STG , sinon sa devient vite compliqué , c'est pour ça que y'en a pas mal a partir dans les licée a coté d'aillleurs !
bien sur on et libre de notre choix j'ai sans doute éxagéré , mais sa refléte bien la situation , avec 11 tu passe pas en S , c'est minimum 12 de moyenne scientifique ( voir générale ) en seconde , idem pour la ES sauf que la c'est pas les mêmes matiéres , résultat , le gars qui a 10 de moyenne il lui reste STG ou alors il change de licée ...la L c'est presque obsoléte , environ 2 filles de chaque seconde partent en L :S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ploumpy
Senseï


Nombre de messages : 438
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Mer 3 Oct 2007 - 21:40

Ah ouais quand mème, ça craint un peu :/

Le problème, c'est que la personne qui ne peut pas aller dans le Bac voulu, ion lui proposera d'autre solution, soit passer sur un autre Bac ou changer de lycée. théoriquement, elle prendra la 1ère option si elle est trop atachée au lycée ou si elle ne veut pas quitter ses amis :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blabla 10, revolution   Aujourd'hui à 11:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Blabla 10, revolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 30Aller à la page : 1, 2, 3 ... 15 ... 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le blabla des visiteurs
» TM Revolution
» [5ème génération] News & Blabla
» Alphabet Revolution QZ + Cuttlebug
» Ludwig Revolution ~ Kaori Yuki ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de la Naruto Constant Team :: Le bar du forum :: Bla Bla-
Sauter vers: