Le Forum de la Naruto Constant Team


 
AccueilTwitter Ninja TookenFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Teneten
Membre de l'ANBU


Nombre de messages : 1272
Age : 26
Localisation : là où tu n'iras jamais
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 13:37

super le sujet SSK comme tu dois être aux collège je vais t'expliquer des notions de 1èreS/ES en math







SSK a écrit:


Le Soleil est également en rotation autour du barycentre du système solaire, ce dernier se situant à près d'un rayon solaire du centre de l'étoile, en raison principalement de la masse colossale de Jupiter."

Le barycentre est le centre de gravité d'un ensemble de point pondérés ( possédant 1 masse) et il se transcrit grâce a des vecteurs ( exemple: si G est le barycentre de 2 point A et B alors on peut avoir l'équation aGA+bGB=0) comme je sais plus en quel classe on fait les vecteur et que le langage mathématiques n'apparait pas sur le pc sa veut dire en gros que le barycentre du système solaire est le point ou toutes les forces des planètes et du soleil est nul ( tu as compris ?)


sinon pour tes hypothèses le soleil va tranformer la Terre en désert géant au début après il sera détruit car le soleil deviendrait 1 géante rouge et multiplieras son volume en détruisant toutes les planètes tellurique( de mercure a mars)


Dernière édition par le Lun 23 Oct 2006 - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSK
Chuunin


Nombre de messages : 274
Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 14:02

Pour le barycentre, ce que j'ai compris

c'est que le barycentre(par exemple) du système solaire serait le point ou les planètes n'aurait pas de masses ! ?

Sinon pour le Soleil,
j'ai déjà vu un documentaire dessus !

Au départ, comme je l'ai dis plus haut,
il va transformer la planète en déser géant

puis après va l'engloutir car le Soleil va "gonfler"
(pour je ne sais plus quelle raison, pour essayer de récupérer quelques choses qui lui manque je pense mais je ne sais plus quoi, si tu pouvais m'éclaircir la-dessus !)

et va engloutir toutes les planètes(telluriques comme tu le dis plus haut,
mais je ne connais également pas ce mot!)

mais je sais que la planète la plus lointaine que nous connaissions à ce jour ne sera pas absorbées

et le Soleil va imploser !

PS: le K de SSK et en majuscule :bigsmile:
et oui je ne suis qu'en 4ème !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teneten
Membre de l'ANBU


Nombre de messages : 1272
Age : 26
Localisation : là où tu n'iras jamais
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 18:06

non les planètes n'aurait pas plus de masse mais plus de force qui est sensée être représenté par la masse la direction et le sens


si j'ai des bons souvenir de mon cours sur les forces sinon j'ai changé pour le K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSK
Chuunin


Nombre de messages : 274
Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 18:10

Très bien, merci,
je n'avais pas compris.

Maintenant que nous avons discuté du Soleil,
quelqu'un aurait-il autre chose à nous présenter

que je ne connais pas ?!

Ce sujet m'intéresse beaucoup
alors essayer de ne pas oublier ce topic.

:wink1:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teneten
Membre de l'ANBU


Nombre de messages : 1272
Age : 26
Localisation : là où tu n'iras jamais
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 18:12

bah moi je voudrais parlez d'antimantière est il possible que vu qu'il existe il puissent y avoir des 1 antiunivers? qui pourrait s'appeler espace zero ( du roman K.A Applegate)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSK
Chuunin


Nombre de messages : 274
Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 18:16

Tout est possible tu sais,
mais un antiunivers,

je n'ais pas entendu parler de cela
à ma connaissance !

Et à quoi servirait cet antiunivers ?
Qu'aurait-il de si particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Pikachus
Cleaner HQ


Nombre de messages : 1034
Age : 24
Localisation : Dans la chambre de Tsunade ...
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 19:49

En gros, le barycentre dont il est question est isopondéré, c'est-à-dire que c'est le centre de gravité (ça je suis sûr que tu comprends, ou au moins tu sens la signification)
2tant influencé par les planètes, le solein orbite autour du centre de gravité du système solaire.
Seulement, les planètes ayant des orbites et des vitesses différentes, ce centre de gravité peut être plus ou moins éloigné du centre du soleil (si les planètes sont plus ou moins du même côté, le centre de gravité peut être extérieur au soleil qui a alors un mouvement non négligeable)

Et pour l'antiunivers, c'est tout simplement une hypothèse face à la question-contradiction "s'il y a de la matière, il y a de l'antimatière (relativité). Mais où est-elle passée ???"
C'est à partir de contradictions comme ça que l'on avance scientifiquement, comme Einstein qui cherchait à résoudre les contradicitons entre la physique galiléenne et les équations de Maxwell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSK
Chuunin


Nombre de messages : 274
Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 20:47

Je comprends maintenant !

Puis pour l'antiunivers est une question complèxe
ou je ne pourrais pas y répondre.

Sinon en parlant de Galillé,
que connaissaient vous de la lois pré-galilléenne ?

Je sais que cela parle de deux relativités:

La relativité générale
et la relativité.....

Donc si quelqu'un si connais,
merci d'avance.

:byebye:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Pikachus
Cleaner HQ


Nombre de messages : 1034
Age : 24
Localisation : Dans la chambre de Tsunade ...
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 21:56

SSK a écrit:
Je comprends maintenant !

Puis pour l'antiunivers est une question complèxe
ou je ne pourrais pas y répondre.

Sinon en parlant de Galillé,
que connaissaient vous de la lois pré-galilléenne ?

Je sais que cela parle de deux relativités:

La relativité générale
et la relativité.....

Donc si quelqu'un si connais,
merci d'avance.

:byebye:

deux choses :
il me semble, si tu parles de la relativité, que tu fais allusion à la physique post-galilléenne ...
Il me semble aussi que la relativité et la relativité générale sont une seule et même chose .

De plus, depuis Galilée, la physique a eu beaucoup plus d'une révolution scientifique : avec la physique quantique, les équations de Maxwell, et ladite relativité ...

Pour résumer (ou plutôt pour couper, car ce n'est qu'une fraction de tout ce qui peut être dit là-dessus, et excuse moi de savoir si peu et si imprécisément), Einstein a voulu résoudre la contradiction entre la physique galilléenne, où les vitesses s'ajoutent, et les équations de Maxwell, qui montrent que la vitesse c de la lumière est un absolu inchangeable et infranchissable.
Il en a déduit :
- que le temps était une entiété relative et déformable
- plus généralement, que l'espace-teams est une entiété déformable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSK
Chuunin


Nombre de messages : 274
Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 22:32

Non je ne m'étais pas trompé sur la loi pré-galiléenne !

Je ne retrouvais plus le sujet mais voici ces deux lois relativistes :

"Relativité restreinte


La relativité restreinte, formulée en 1905, est née de l'observation que la transformation qui permet de changer de référentiel, la transformation de Galilée, n'est pas valable pour la propagation des ondes électromagnétiques qui sont régies par les équations de Maxwell. Pour arriver à concilier la mécanique classique et l'électromagnétisme, Einstein fut amené à postuler que la vitesse de la lumière mesurée par des observateurs se situant dans des référentiels galiléens doit toujours être la même (à noter que par la suite, il a été montré que ce postulat initial était inutile, car la vitesse constante de la lumière se déduit simplement de la forme des lois physiques).
Ceci l'amena à redéfinir des concepts fondamentaux tels que le temps, la distance, la masse, l'énergie et la quantité de mouvement avec toutes sortes de conséquences.
Les objets en mouvement paraissent plus lourds et compressés dans la direction de leur mouvement tandis que le temps s'écoule plus lentement pour des horloges en mouvement.
Une quantité de mouvement est maintenant associée à la lumière et sa vitesse dans le vide devient la vitesse limite pour tout objet ainsi que l'information. La masse et l'énergie deviennent équivalentes. Deux événements qui paraissent simultanés pour un observateur ne le sont plus pour un autre observateur en mouvement par rapport au premier. La relativité restreinte ne tient pas compte des effets de la gravitation; l'élément central de sa formulation mathématique sont les transformations de Lorentz."
[url=][/url]
"Relativité générale


La relativité générale fut publiée par Einstein en 1915. Cette théorie utilise les mathématiques de la géométrie différentielle et des tenseurs pour décrire la gravitation. Au contraire de la relativité restreinte, les lois de la relativité générale sont les mêmes pour tous les observateurs, y compris si ceux-ci se déplacent de façon non uniforme l'un par rapport à l'autre.
La relativité générale est une théorie géométrique qui postule que la présence de masse et d'énergie « courbe » l'espace et que cette courbure influence la trajectoire des autres objets, y compris la lumière. Nous interprétons cet effet comme étant la force de la gravitation. Cette théorie peut être utilisée pour construire des modèles de l'évolution de l'Univers et est donc un des outils de base de la cosmologie physique."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Pikachus
Cleaner HQ


Nombre de messages : 1034
Age : 24
Localisation : Dans la chambre de Tsunade ...
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 22:40

effectivement, il y avait donc en effet deux théories se la relativité, mais la générale est l'aboutissement de la restreinte, elle l'englobe et va plus loin.
Et il me semble que pré-galilléenne veut dire avant Galillée, donc Einstein ne correspond pas vraiment aux critères^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSK
Chuunin


Nombre de messages : 274
Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Lun 23 Oct 2006 - 22:47

Pourtant, je ne fais que citer et son nom est apparut !

Enfin voici les Justifications de ses contestations :

"
Justifications face aux contestations


De nombreuses personnes s'imaginent pouvoir réfuter la théorie de la relativité restreinte, ou du moins en éliminer la nécessité, à coups d'ébauches de nouvelles théories qui expliqueraient autrement les résultats d'expériences habituellement invoquées comme origine historique de la découverte de la relativité. C'est oublier qu'un abîme infini sépare la quantité incalculable de raisons et vérifications diverses existant actuellement à l'appui des théories de la relativité, et ce qu'un début de cours de relativité peut en présenter à destination des étudiants qui par définition ne disposent pas encore à ce stade des moyens d'en saisir toutes les implications. En particulier, le caractère à première vue paradoxal de la relativité restreinte n'est nullement une raison valable pour la trouver insatisfaisante, car cette impression d'insatisfaction ne reflète que l'inadaptation de notre imagination quotidienne qui n'a pas encore été exercée à traiter les phénomènes relativistes.
De plus, quand on comprend bien la relativité restreinte, on peut réaliser qu'elle est au fond encore plus simple conceptuellement que la relativité galiléenne, puisqu'elle unifie espace et temps au profit d'un seul concept d'espace géométrique pseudo-euclidien similaire à un espace euclidien, tandis que la relativité galiléenne complique les choses en séparant le temps d'avec l'espace. Or, une chose simple n'a pas besoin d'être expliquée au moyen de choses compliquées.
Précisément, chercher un temps absolu sous-jacent qui gouvernerait tout, et pourquoi les observations semblent ne pas en dépendre, comme ces auteurs de théories alternatives à la relativité s'évertuent à développer, serait au fond parfaitement similaire, et donc tout autant artificiel et vain, que de chercher un centre absolu de l'univers qui gouvernerait tout et les explications de pourquoi malgré cela les lois de la physique ne sembleraient pas en dépendre. Le rasoir d'Ockham nous invite à éviter ce genre de questions inutiles.
"

PS: voilà pourquoi Albert Einstein apparaît dans ces textes !

"
La théorie de la relativité est communément perçue comme un ensemble de deux théories formulées par Albert Einstein : la relativité restreinte et la relativité générale.
C'est en s'appuyant sur le principe de relativité de Galilée et sur le résultat expérimental que les lois de l'électromagnétisme se sont avérées suivre ce principe de relativité, non pas en additionnant les vitesses, mais en supposant une vitesse limite invariante.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Pikachus
Cleaner HQ


Nombre de messages : 1034
Age : 24
Localisation : Dans la chambre de Tsunade ...
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mar 24 Oct 2006 - 22:17

Pour répondre au Big Crunch :
Citation :
L'univers présente deux phénomènes principaux en opposition : celui de l'expansion et celui de la gravitation. L'expansion résulte de notre Big Bang, l'attraction est le phénomène physique majeur qui régit l'espace-temps tout entier.

Un paramètre s'ajoute à cela, celui de la quantité de matière que l'univers contient. C'est ce paramètre qui décide qui de l'effondrement gravitationnel ou de l'expansion l'emporte. Si la masse de l'univers dépasse une certaine valeur appelée Masse critique, alors l'effondrement, l'attraction prendra le dessus. Cette loi se vérifie avec la loi de gravitation universelle, où F, Force de gravitation, est proportionnelle à la masse étudiée M.

Au delà de la masse critique, l'expansion va ralentir, s'arrêter, puis faire demi-tour et donc un phénomène de contraction va commencer, cela jusqu'à ce que l'on obtienne un volume identique à un point, assimilable à celui à l'origine du big bang. Ce phénomène est appelé Big Crunch. Dans ce cas, on parle d'un univers fermé car confiné entre deux valeurs et voué à se contracter sur lui-même. Cette fin correspondrait à une courbure spatiale positive. Il n'est pas exclu qu'expansion et contraction de l'univers se poursuivent infiniment, que Big Bangs et Big Crunchs s'enchaînent ; c'est ce que l'on appelle le modèle cyclique.

D'un autre côté si la masse de l'univers est inférieure à la masse critique, l'expansion continue. Il faut voir alors en la fin de l'univers non pas le Big Crunch mais le moment où tous les stocks de matière à fusionner (principalement l'hydrogène) seront utilisés par les étoiles. Cela entraînera la mort des étoiles. Cette autre fin de l'univers fait de notre univers un univers dit ouvert car ne s'effondrant pas mais voué à s'étendre (et pouvant finalement ne plus dégager de l'énergie). À moins que d'ici là, un autre paramètre n'intervienne, par exemple différents astres qui utiliseraient la fission d'atome comme système d'apport en énergie, et renouvelleraient par la même occasion les stocks en hydrogène.

[...]

Il est donc intéressant d'essayer d'évaluer la masse de l'univers et de vérifier si elle se trouve au-delà ou non de la masse limite.

Pour cela, les scientifiques s'intéressent au deutérium (isotope d'hydrogène car avec un neutron en plus). En cosmologie, on considère le deutérium comme indicateur le plus fiable de la quantité de matière de l'univers. En effet l'hydrogène est le principal élément de l'univers, et l'on estime que la quantité de deutérium est inversement proportionnelle à celle de baryons, protons, électrons (les baryons sont des particules élémentaires formées de 4 quarks). En gros, moins on a de deuterium, plus on a de matière dans l'univers. Or, récemment, on a pu évaluer grâce au télescope spatial infrarouge ISO la quantité de deutérure d'hydrogène, principal réservoir de deutérium de l'univers aux environs de la nébuleuse d'Orion (à 1500 années lumières). Notons que cette région de l'univers est très représentative de l'univers en général car très riche en éléments divers.

Après observation, le résultat des recherches donne 1 atome de deutérium pour 100 000 atomes d'hydrogène.
Si ce rapport avait été du type 1 pour 1 million, il y aurait plus de particules élémentaires en général, et donc on aurait dépassé la masse critique. Ce n'est pas le cas, la marge est d'ailleurs assez grande d'autant plus que les approximations ont été faites en faveur d'un univers fermé. Pour ainsi dire, notre univers ne devrait pas s'effondrer sur lui-même. La première pensée de la majorité des scientifiques, c'est-à-dire que l'univers est ouvert, semble donc être la bonne.


Il est clair qu'on est en dessous de la masse critique, donc la théorie tombe à l'eau.
Il est impossible que l'univers gagne en masse, sauf très faiblement par la fusion d'éléments légers en éléments lourds.

Donc voilà^^ ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSK
Chuunin


Nombre de messages : 274
Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mar 24 Oct 2006 - 22:38

Maintenant, si l'on changait de sujet !

Je vais parler d'un sujet connu par tout le monde,
et ça j'en suis certain.

Il s'agit de la planète bleue,
la Terre !

Tout d'abord, si quelqu'un connaitrais la masse de notre planète
ainsi que des renseignements précis avec si possible une sorte de lexique pour les mots complèxe !

Et tout ces thermes(avec leur définitions) seraient regroupés dans mon premier poste pour une lecture plus facile des textes qui suivront !

Tout d'abord :



Nous appellons la Terre, la planète bleue
car elle est composée de 70 % d'eaux et de 30 % de terre !

Son histoire :

L'âge de la Terre est actuellement estimé à 4,554 milliards d'années, début de l'Hadéen (premier éon).

Les plus anciennes roches connues ont un âge d'environ 4 milliards années ; rares sont celles dont l'âge dépasse 3 milliards d'années. Les plus anciens fossiles témoignent de l'existence d'organismes il y a 3,9 milliards d'années.Les premiers organismes ont probablement vécu dans l'eau.Ils n'étaient formés que d'une seule cellule (d'où leur nom: unicellulaire)

Les différentes périodes de l'histoire de la Terre sont résumées dans le tableau de l'échelle des temps géologiques.

Vocabulaire :

L'Hadéen correspond au premier éon géologique de l'histoire de la Terre. Il commence avec la formation de la Terre, vers -4 600 millions d'années, et se termine au moment de l'apparition de la vie, vers -3 800 millions d'années.

Un éon est une très longue période de temps.

L'histoire de la Terre se divise en 4 éons, les 3 premiers (soit une période d'environ 4 milliards d'années) étant souvent regroupés sous le terme de Précambrien :

l'Hadéen ;
l'Archéen ;
le Protérozoïque ;
le Phanérozoïque commençant par l'explosion biologique du Cambrien, et se poursuivant de nos jours (environ 550 millions d'années).


L'Archéen est un éon de l'échelle des temps géologiques, subdivisé en quatre ères.

Le Précambrien désigne de façon informelle une période géologique regroupant les trois éons avant celui du Phanérozoïque, c'est-à-dire la très longue période de la formation de la Terre, il y a plus de 4,5 milliards d'années, jusqu'à -542 millions d'années (début de l'ancienne ère Primaire, première partie du Phanérozoïque qui débute avec la période dite du Cambrien). Les trois éons composants le Précambrien sont l'Hadéen, l'Archéen et le Protérozoïque, dans l'ordre chronologique.



Sur l'échelle des temps géologiques, le Protérozoïque est le dernier éon du Précambrien. Il précède l'apparition de formes de vie complexe sur Terre. Il couvre à lui seul plus de la moitié du temps d'existence de la planète, entre l'Archéen et le Phanérozoïque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Pikachus
Cleaner HQ


Nombre de messages : 1034
Age : 24
Localisation : Dans la chambre de Tsunade ...
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mar 24 Oct 2006 - 23:02

...

je suis resté devantce topic comme un c** pendant 10 bonnes minutes, me demandant ce que je pourrais dire, pour finalement poster un message totalement inutile.

Il faut admettre qu'il y a une infinité de choses à dire sur cette planète, d'autant plus que l'on n'est plus dans un système gigantesque mais simple (où le problème est généralement ramené au cas d'un atome isolé, pour expliquer le tout).
Dans l'infiniment grand comme dans l'infiniment petit, tout n'est qu'équations de forces et phénomènes physiques, pas simples, mais généraux, applicables à l'ensemble.
A notre échelle, en revanche, c'est innfiniment plus compliqué ...
Pour expliquer tout cela, on est obligé de changer de science et de se servir de phénomènes admis comme vrais, sans être démontrés.

Toute cette complexité à notre échelle peut pousser certaines personnes, d'aileurs, à croire en Dieu (c'est d'ailleurs le cas de nombreux physiciens), et, en tout cas, à se dire que l'on est à la taille où le monde est le plus complexe et le plus beau qui soit.

Pour la masse de la terre, elle est à peu près égale à 5,9742 × 10(24) kilogrammes

c'est du lourd ! :bigsmile:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSK
Chuunin


Nombre de messages : 274
Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mar 24 Oct 2006 - 23:15

[Humour/on] Ce n'est pas lourd, je soulève ça avec un doigt(ce n'est pas marrant :beatbrick: ) [/humour off]

Il est vrai que c'est du lourd.
Mais, vu que la planète est dans l'univers et que dans l'univers il n'y a pas d'air, comment pouvons-nous savoir la masse ?

Sinon, voyions ensemble la structure de notre planète :

La Terre est constituée de plusieurs couches internes identifiables à peu près concentriques : la croûte terrestre, le manteau supérieur (qui forme, avec la croûte terrestre, la lithosphère), l'asthénosphère, le manteau inférieur, le noyau.

*L'asthénosphère (du grec asthenos, sans résistance) est la partie ductile du manteau terrestre, directement située sous la lithosphère rigide.

*La ductilité désigne la capacité d'un matériau à se déformer plastiquement sans se rompre.

Cette structure est connue au moyen de l'étude de la propagation des ondes sismiques entre une source et différents points de la surface terrestre.

*Les ondes sismiques sont des ondes élastiques qui peuvent traverser un milieu sans le modifier.

La vitesse d'une onde sismique change en effet assez brutalement au passage entre deux couches de composition différentes. Ces limites ont parfois reçu des noms particuliers, tels que la discontinuité de Mohorovicic, la discontinuité de Lehmann ou la discontinuité de Gutenberg.

*La discontinuité de Mohorovičić, abrégée Moho, est la limite entre la croûte terrestre et le manteau supérieur de la Terre.

*La Discontinuité de Lehmann représente une discontinuité dans la Terre qui délimite le noyau externe liquide et le noyau interne solide.

*La Discontinuité de Gutenberg représente une discontinuité dans la vitesse sismique qui délimite le noyau et le manteau.

La constitution de la Terre s'explique par son mode de formation, par accrétion de météorites, qui a produit une stratification en phase fluide par masse volumique décroissante depuis les couches internes vers les couches externes.

*L'accrétion désigne en astrophysique, en géologie et en météorologie l'accroissement par apport de matière.

*Une météorite est un corps matériel extraterrestre de taille comparativement petite qui atteint la surface de la Terre. Lorsqu'ils sont encore dans l'espace, ces corps sont appelés météoroïdes.

Voilà, j'espère que d'autres membres vont s'intéresser à ce topic
qui, pour moi, est très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Pikachus
Cleaner HQ


Nombre de messages : 1034
Age : 24
Localisation : Dans la chambre de Tsunade ...
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mar 24 Oct 2006 - 23:36

SSK a écrit:
Il est vrai que c'est du lourd.
Mais, vu que la planète est dans l'univers et que dans l'univers il n'y a pas d'air, comment pouvons-nous savoir la masse ?

Je ne suis pas sûr de comprendre ta question ...
Tu confonds probablement masse et poids.
En bref, la masse est une "quantité de matière", bien qu'elle soit légèrement supérieure à la somme des particules qui la composent.
Le poids, en revanche, est ce que tu mesures sur ta balance. Ce n'est en aucun cas une masse, la balance mesure juste la force avec laquelle l'objet placé sur son plateau est attiré vers le sol.
Plus précisément, le poids dépend de la masse et de l'accélération de la pesanteur (la gravité a comme unité de mesure une accélération, ça peuit paraître abérant au premier abord, mais si on s'intéresse à la question c'est le modèle le plus simple et pertinent qui puisse exprimer cela. En gros, la force avec laquelle tu es plaqué au sol correspond à une certaine accélération, avec laquelle tu serais plaqué à l'arrière d'un vaisseau spatial par la même force.)
Si tu emmènes ta balance sur la lune, il est probable qu'elle affiche dans les 10 kg, voire moins. Pourtant ta masse en kg est toujours la même.
En fait, la balance devrait indiquer les mesures en newtons (N), unité légale du poids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSK
Chuunin


Nombre de messages : 274
Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mar 24 Oct 2006 - 23:41

Alors,

pour quelqu'un comme moi qui confond masse et poid,
une définition s'impose ! :bigsmile:

Masse :

La masse est une propriété physique d'un objet qui mesure la quantité de matière et d'énergie contenus dans cet objet. Contrairement au poids d'un objet, la masse d'un objet reste constante quel que soit l'altitude d'un objet sur terre, et en général quelle que soit sa position dans l'univers.


Poid :

Le poids d'un corps ou force de pesanteur est la force exercée sur un corps (de masse m) immobile dans le référentiel terrestre (c’est-à-dire, lié à l'objet solide Terre en rotation), par l'attraction universelle des autres masses et les forces inertielles (dûes au fait que le référentiel terrestre n'est pas un référentiel galiléen). Quel que soit le corps, le rapport du poids (P) à sa masse (m) est identique et noté g : P = m g.

De ce fait , tous les corps tombent, dans le vide, selon la même accélération a = g (loi de Galilée (1564-1642)). Pour plus de détails , voir chute libre.


Je vais éditer mon post en rajoutant les définitions énoncés ci-dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teneten
Membre de l'ANBU


Nombre de messages : 1272
Age : 26
Localisation : là où tu n'iras jamais
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mer 25 Oct 2006 - 0:03

lol tu viens de me faire un tit résumé du 1er chap de SVT de 1èreS bon sinon je voudrais savoir quel est la questopn dans ton post là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Pikachus
Cleaner HQ


Nombre de messages : 1034
Age : 24
Localisation : Dans la chambre de Tsunade ...
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mer 25 Oct 2006 - 0:07

teneten force a écrit:
lol tu viens de me faire un tit résumé du 1er chap de SVT de 1èreS bon sinon je voudrais savoir quel est la questopn dans ton post là ?

C'est justement pour ça que j ne prendrais pas SVT mais SI pour ma première ...
car la géologie, j'aime bien, mais pour faire médecine ... ça sert à rien !
(oui je sais osef mais ma vie est très importante vous pouvez pas savoir^^)

sinon bah, on peut toujours changer de sujet, "l'univers" c'est pas assez large pour toi ??? :bigsmile:
je vois mal comment faire plus large lol

Sinon j'ai ressorti quelques bouquins de prépas pour m'expliquer les bases de la physique quantique, la suite au prochain numéro (pour rester la tête dans les étoiles ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teneten
Membre de l'ANBU


Nombre de messages : 1272
Age : 26
Localisation : là où tu n'iras jamais
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mer 25 Oct 2006 - 19:33

physique quantique oulaaaa!* sa risque de partir en ******* et bien pour commencer a votre avis est ce que la physique quantique et la physique relatif pourront être relié un jour?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSK
Chuunin


Nombre de messages : 274
Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mer 25 Oct 2006 - 19:36

Pourrais-tu nous donner une définition
assez courte et simple pour la physique quantique

ainsi que pour la physique relative ?!

Toutes les définitions données seront placées dans mon premier post
pour une lecture moins complèxe des textes suivants.

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Pikachus
Cleaner HQ


Nombre de messages : 1034
Age : 24
Localisation : Dans la chambre de Tsunade ...
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mer 25 Oct 2006 - 19:53

pour faire simple; la physique quantique est partie de la théorie des quanta, qui fixe certaines règles concernant les valeurs d'énergie, et permet d'expliquer les lois sub-atomiques.
Par extention, cela s'oppose à "physique classique".

Pour l'instant, si certains résultats de mécanique quantique ne respectent pas la relativité, c'est uniquement par manque de connaissances des lois concernant la force faible et la force forte.

Il est à souligner que, bien que présentant certaines contradictions avec la physique classique, la mécanique quantique EST BIEN UNE REALITE.
En effet, elle a toujours été vériffiée, autant dans les accélérateurs de particules que dans les étoiles.

Beaucoup de propriétés étudiées au lycée sont des applications basiques de la physique quantique (bien qu'on n'en fasse qu'en études supérieures).

J'ajouterai que la physique quantique resprésente un bond en avant dans l'étude des (très nombreuses) particules qui ne constituent pas la matière.


Pour plus de précisions : Wikipédia, Physique quantique

(Wikipédia c'est très bien, mais en général si on veut comprendre quelque chose il vaut mieux un bon bouquin)


Dernière édition par le Mer 25 Oct 2006 - 19:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teneten
Membre de l'ANBU


Nombre de messages : 1272
Age : 26
Localisation : là où tu n'iras jamais
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Mer 25 Oct 2006 - 19:53

:surrender: vive wiki alors ^^ pour la physique quantique c'est bien trop compliqué pour expliquer tout en quelque ligne donc c'est la science de l'infiniment petit et de l'infiniment grand et la physique relativiste c'est celle que tu étudie en cours ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru
Senseï


Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : perdue dans mes pensées...dans le 92
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: L'univers   Jeu 26 Oct 2006 - 10:53

ralaaa le topic prise de tête et je lis ça dès le matin !! :whaaaat: j'en ait déjà ma dose en S et là jsuis en vacances donc ... :tired:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'univers   Aujourd'hui à 15:29

Revenir en haut Aller en bas
 
L'univers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sketche de Bruno Salomone sur l'univers Disney !!! mdr
» Des dessins uniquement sur l'univers Castlevania
» Personnage de l'univers d'albator : libre inspiration
» Tamagotchi Le Film La Plus Belle Histoire de l'Univers
» l univers de poupée de ma puce ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de la Naruto Constant Team :: Le bar du forum :: Bla Bla-
Sauter vers: